Or 14 K, or 14 karat, or 18 K, or 18 karat, or 18 carats, or 24 k, or 24 karat, or 24 carats

Or 14 K, or 14 karat, or 18 K, or 18 karat, or 18 carats, or 24 k, or 24 karat, or 24 carats

Or 14 K, or 14 karat, or 14 ct, or 18 K, or 18 karat, or 18 carats, or 24 K, or 24 karat, or 24 carats, ces chiffres, ces abréviations, définissent tous des ouvrages en or. Ces dénominations indiquent d’ailleurs beaucoup de choses très utiles à savoir pour mieux connaître la valeur d’un bijou, d’une montre ou d’une pièce ouvragée en or. Mais comment s’en sortir avec ces termes ???

Ces différentes abréviations pour qualifier les alliages d’or sont difficiles, voire vraiment très, très, très difficiles à comprendre !!! A la législation, s’ajoutent des appellations qui ne correspondent pas aux réglementations en vigueur. Je suis même allé faire une tour sur wiki, eh bien, ça donne le tournis ! Bref, c’est très compliqué !!!

MAIS NON, NE PARTEZ PAS !!!

Dans cet article je vais clarifier pour vous le sens des mots, tranquillement, les uns après les autres, tels que « titre légal » ou « carat », et vous expliquer qu’est-ce qu’un alliage et comment connaître la quantité d’or fin contenue dans une pièce en alliage d’or. Après avoir lu cet article, tout devrait vous paraître vraiment très simple !

Pour plus de clarté, j’ai créé deux articles. Celui-ci est pour l’or, alors que le carat pour les pierres précieuses est décrit ici.

Métaux précieux

Par métaux précieux, on entend l’or, l’argent, le platine et le palladium. Les métaux précieux ont été classés une fois pour toutes selon leurs caractéristiques intrinsèques telles que leur beauté, leur rareté et leurs propriétés physiques exceptionnelles.

Alliages

Un alliage est une combinaison d’un métal avec d’autres métaux ou avec d’autres éléments, alliés par fusion. Un alliage offre des nouvelles propriétés, ce n’est pas uniquement pour des raisons économiques que l’on utilise des alliages de métaux précieux : on obtient par exemple, pour les ors, des ors de couleur : l’or rose et l’or rouge sont obtenus avec un apport de cuivre ; l’or gris est obtenu par l’alliage de l’or avec le palladium.

L’or 750, c’est-à-dire un alliage contenant 75% d’or combiné avec d’autres métaux, devient plus dur et donc plus durable que l’or pur.

Les titres légaux

Le titre indique la quantité de métal précieux compris dans l’alliage. Il est exprimé en millièmes ‰.

En Suisse, les titres légaux sont les suivants :

Pour les ouvrages en or : 375, 585, 750, 916, 999

Pour les ouvrages en argent : 800, 925, 999

Pour les ouvrages en platine : 850, 900, 950, 999

Pour les ouvrages en palladium : 500, 950, 999

Pour illustrer cela et m’assurer que vous comprendrez facilement, je vous donne un exemple : prenons 1 kg d’or au titre de 750 :

Si son titre est 750, nous comprenons 750 ‰, c’est-à-dire 750 millièmes.

1 kg = 1000 g

750 ‰ = 1000 g/1000 x 750 = 750 g

Nous avons donc 750 g d’or fin (= or pur) dans notre kilogramme d’or 750, et 250 g d’autres métaux.

Qu’est-ce que le carat pour l’or ?

Le terme carat est une unité de mesure représentant 1/24e du poids de notre métal. Lorsque l’on parle de carat pour l’or, on signale en fait quelle part d’or fin notre ouvrage contient par rapport à son poids.

Pour éviter la confusion avec le carat pour la mesure du poids des pierres, le carat de l’or est abrégé par un K majuscule.

La valeur de 1 carat, pour l’or, est de 41.6667 millièmes. Donc l’or 24 carats = or fin = 24 x 41.6667 ‰ = 1000 ‰

Soit :

or 24 K = 999

or 18 K = 750

or 14 K = 585

or 9 K = 375

C’est pas sorcier, non ?

Références de l’association suisse des bijoutiers joailliers, ici

S’il vous reste une question, n’hésitez pas à m’envoyer un mail par le biais du formulaire de contact ici.

Qui est-ce qui a écrit cet article ?

Votre serviteur, Cédric Chevalley, designer suisse et bijoutier-joaillier indépendant depuis 2001.

J’ai acquis deux CFC (certificat fédéral suisse de capacité) : mécanicien de précision, puis bijoutier-joaillier.

Je suis également le créateur des marques Cbijoux, Mood collection et Diirt.

Avec cet article, j’espère vous avoir apporté mes lumières concernant les titres des métaux précieux, et que cela vous aura permis d’y voir plus clair sur ces données.

Restons en contact sur fb et sur instagram !

Vous pouvez aussi m’envoyer vos demandes ou questions ici, s.v.p., je me ferai un plaisir de vous répondre et, pourquoi pas, de m’en inspirer pour un nouvel article.

Amicalement

cedric-chevalley-cbijoux-contemporain

Comments