Une bague en or ou en argent peut-être réalisée selon la manière décrite ci dessous, c’est à dire à partir d’un « fil » profilé, soudé puis forgé. Ci-dessous est un exemple parmi une multitude de variantes de forme (arrondie, plate, concave, convexe…) de largeur, des matériaux, de thème etc… Cette exemple précis, fût encore serti en étoile de 5 diamants, créé sur commande pour alliance de mariage

1° Tout d’abord le fil d’or est laminé et forgé afin d’obtenir le profil désiré

bague-alliance-1

2° Quand le profil de la future bague est atteint, le fil est coupé à la longueur exacte du périmètre du doigt, puis plié afin de faire se rejoindre les deux bouts.

bague-alliance-2

3° Les deux bouts sont ajustés parfaitement l’un contre l’autre, la bague est ensuite soudée à l’aide d’un or 18K ayant un point de fusion plus bas que l’or constituant la bague.

bague-alliance-3

4° La bague maintenant soudée est forgée sur un cône (triboulet) afin d’obtenir un cercle parfait . Ensuite il y a le limage, le nettoyage, la finition, puis gravage avec le poinçon de maitre et titre du métal , ( les poinçons les plus courant en suisse sont 750 pour l’or 18K, 925 pour l’argent )

bague-alliance-4

5° Sur cette bague 5 diamants ont encore été sertis « étoile » (on peut voir les croquis de base afin de faire des propositions concrètes.

bague-alliance-5

Ci-dessous : réalisation de la bague de mariage de « Lui ».

L’anneau ci dessous est réalisé selon la technique de la cire perdue.

1° Tout d’abord une cire est réalisée afin de servir de modèle lors de la fonte.

bague-mariage-lui-1

2° La bague sera une exacte réplique de la cire, donc, la cire doit être façonnée avec soin.

bague-mariage-lui-2

3° La cire a été moulée dans un matériau réfractaire, puis brulée, alors l’or en fusion a pu ensuite y être injecté et prendre la place de l’espace vide laissé par la cire.

Ci dessous l’on voit l’or appaitre hors du moule que l’on casse afin d’en extraire l’or qui a pris la forme du modèle en cire.

bague-mariage-lui-3

4° La bague en or commence à se deviner, le matériau de moulage a été complètement cassé, et le morceau par lequel l’or en fusion est passé (cône de coulée) a été scié.

bague-mariage-lui-4

5° Après un nettoyage fin, l’anneau en or gris est coupé en deux, pour permettre à un troisième anneau en or rose d’être soudé entre les deux partie grise afin de créer un ligne de couleur rose.

bague-alliance-6

6° La soudure a été effectuée sur une moitié, l’autre côté est encore à faire. Ensuite les soudures seront limées, puis la bague finie par un ponçage fin, pour donner l’aspect « satiné »

bague-alliance-7

8° Les alliances réunies pour la 1ère fois, vont encore être gravées. Vous les trouverez gravées dans la rubrique « création d’alliances »

Il est également possible d’utiliser l’or de vos anciens bijoux pour réaliser une pièce contemporaine.

bague-alliance-8

Cliquez ici pour faire votre premier contact pour une création personnalisée, donnez le maximum de détails sur vos envies, vos attentes, votre goût, pour quel genre de personne etc… (cela nous permettra déjà de faire connaissance, et nous vous répondrons dans les deux jours ouvrables).