cedric-chevalley

Son histoire dans le domaine du design à commencé en 1993 par une formation du travail du verre en Rép. tchèque, à Zelezny Brod, pendant une année il s’est entrainé dans la pratique de 4 méthodes de façonnage du verre : le filage du verre (verre au chalumeau), le soufflage à chaud, le casting (ou cire perdue), le cutting glass (taille à froid ou lapidage), cette expérience uniquement pratique (et non théorique), au coeur même de la Bohème, a permis à Cédric d’avoir la certitude de son potentiel artistique et de lui donner une première bases de réalisation afin de se donner le courage de présenter des pièces artistiques.

De retour de République Tchèque avec un chalumeau et des baguettes de verre Cédric s’est mis à réaliser ses premières créations de bijoux : des colliers, sautoir de perles, environ une centaine de pièces réalisées entièrement à la main, vendues sur des marchés ou des petites expositions, ce sont d’ailleurs aujourd’hui des pièces recherchées.

Arrivé à la Vallée de Joux dans le berceau de l’horlogerie suisse au sein des marques les plus prestigieuses comme Audemars Piguet, Jaeger Lecoultre, Patek Phillipe et bien entendu le Swatch group. Dans le calme de cette région, Cédric s’est enfin installé avec son propre atelier dans un sous sol de maison pour réaliser des pièces de plus grande envergure en acier et en verre, des lampes, des chandeliers…

Tout en continuant à créer des bijoux en verre. Confronté à un manque de connaissance concernant le travail des métaux précieux, il entreprit une formation de bijoutier/joaillier à l’ Ecole Technique de la Vallée de Joux, en excellant dans l’apprentissage de ce métier et ainsi parcourir la formation en 2 ans et demi en lieu et place des 4 ans habituels . Formation achevée avec  excellence dans la réalisation pratique, formation ponctuée par le 1er Prix  technique  du Prix Golay en 2001 pour un bracelet en argent sertis de 110 perles Biwa.

illustré bijoux golay

illustré bijoux golay

 

Enfin assuré de ses divers bagages techniques : mécanicien de précision, verrier et bijoutier/joaillier, Cédric Chevalley ouvre son premier atelier galerie aux Esserts de Rive, et ne se consacre plus qu’exclusivement à la création de bijoux contemporains en signant « cbijoux ».

Sa première affirmation concernant le milieu de la joaillerie et de la bijouterie actuelle fut :

« Il y manque beaucoup, beaucoup d’esthétique, sous pretexte de la rareté des matériaux utilisés et de leur prix élevé n’importe quelle banalité est proposée et portée. Je veux arriver à changer le point de vue sur le bijou : il faut garder à l’esprit que la bijouterie est un art, un mode d’expression, et non pas une débauche de moyens, et c’est là la puissance des matériaux tels que l’acier, le titane, l’argent, le tantale, le verre etc..car le bijou ne sera pas apprécié en raison du coût de ses composants »

Après deux ans passés au coeur de la Vallée de Joux, tout en participant à bon nombre d’expos et de salons de design : Blickfang, éclat de mode à Paris (lauréat d’une étoile de mode) , Bijorhca, Ornaris ( selection de nouvelle tendance…) s’installe dans la vieille ville de Lausanne.

C’est en condensant ses expériences passées que Cédric Chevalley, créateur talentueux et inventif, a réussi à donner naissance à la bague mood. Ce renouveau du bijou contemporain, qu’il lance sous sa propre marque cbijoux, est tout à la fois matérialisation d’une esthétique radicale, support à des fantaisies individuelles et moyen d’expression original.

Tout a commencé par une idée surgie entre Lausanne et Paris, lors d’un voyage en train . L’idée simple mais fondamentalement novatrice mobilisa immédiatement l’attention de Cédric, qui décida de la concrétiser : créer une bague à l’esthétique minimaliste mais aux possibilités de personnalisation infinies, qui conviendrait aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Des premières ébauches griffonnées sur son bloc note, au prototype originel, les diverses étapes se sont enchaînées rapidement, tant le bijou en devenir s’imposait avec l’évidence d’un projet qui ne demandait qu’à aboutir.

Il restait encore à donner une réponse optimale aux nombreuses contraintes techniques. C’est aujourd’hui chose faite et la bague est sortie au grand jour sous le nom de mood.

Au premier regard, elle présente une structure aux profils nets et équilibrés. Son caractère épuré est mis en exergue par un jeu d’opposition très actuel entre deux matériaux, une rencontre singulière entre la force de l’acier et la délicatesse des matériaux inclus au centre nommés « addon ».

C’est sous ses atours que mood dissimule son secret : un astucieux procédé technique qui permet de

personnaliser le bijou à l’infini. En une simple manipulation, l’anneau central peut être changé selon les envies et les humeurs. Une seule bague mais une foule de potentialités.

Les barrières n’étaient pas encore toute franchies, loin de là ! Une fois la bague conçue, il fallait réussir à la distribuer, et cela est une embuche de taille, c’est la raison pour laquelle cbijoux a ouvert un nouveau shop online : yourmood.net, sur lequel l’intégralité de l’offre, toutes les nouveautés y sont présentées, disponibles à l’achat. Aujourd’hui l’acétate remplace avantageusement le verre en offrant le même esthétisme avec la solidité en plus.

Afin de toujours être libre de créer et de ne pas devenir « victime de son succès » Cédric Chevalley à remis Mood Collection a 2 amies : Stéphanie Pousaz et Arlette Bélat, il est rester proche de la marque afin d’aider au besoin .  Depuis 2013 Cédric peut ainsi créer sous la griffe de bijoux contemporains Cbijoux, mais créée également sur demande des nouvelles collections pour Mood.

Cédric Chevalley a à présent installé son QG à Monthey VS et reçoit ses clients sur rendez-vous, il participe à des expositions temporaires de manière sporadique.